L’amour du risque ou… 50 nuances plus claires

Etant donné que c’est un film pour lequel ma femme m’a traîné au cinéma, je n’ai pas d’images pour illustrer ce que je vais dire donc je vais illustrer mes dires avec ce qui s y rapproche le plus : la série l’amour du risque.

Car oui hormis les quelques scènes érotico sado maso, c’est l’histoire de milliardaire amoureux accompagné de leur fidèle majordome entraîné dans une histoire mêlant amour, affaire policière, entrepreneuriat etc.

« – Tu te rappelles du mot pour tout arrêter ? – Pourpre… je plaisante Rouge… » /// Moi dans le cinéma : « Chérie, c’est quoi la blague là ??? »

Un véritable épisode de jennifer et jonathan hart sur grand écran.

Alors le film est très convenu, les scènes érotiques placées toutes les 10 minutes nous rappellent qu’on est devant 50 nuances mais l’histoire est simple, trop simple et le final très bateau avec des plans très convenus et très Walt Disney (ils vécurent heureux et eurent des enfants…).

Déjà un premier point noir, seul les lecteurs ou les spectateurs (des précédents films) comprendront les blagues, je me suis retrouvé devant des scènes où les gens riaient sans que je sache vraiment pourquoi !

C’est pas mauvais mais c’est très court comme intrigue, pas de quoi quitter la salle en pleurant ou en criant au remboursement je vous rassure. Cela va vite on sent bien que certains éléments de l’histoire sont vite expédiés (enfin d’après les dires de ma femme) pour terminer le film dans le laps de temps décidé.

Ah oui une dernière chose, ce film a été mis accessible à tout public… vous feriez voir un film érotique à un enfant où un homme lèche les tétons d’une femme vous ? 😀

Après trois film, tout se termine bien ! A la tienne Germaine…

Laisser un commentaire