Cyber Force #1 et the Crow memento mori

Oui depuis le début je n’ai pas parlé beaucoup de comics (à part Rick and Morty) et il était donc temps de vous en reparler et pour une fois je me suis procuré deux numéros 1 :

The Crow Memento Mori, j’ai découvert The Crow crée par James O’Barr à travers les films dans un premier temps puis par la série TV (Dacascos en crow était franchement bon). Dans ce one shot le personnage a des pensées très pieuses.

Point surprenant, il faut avoir le cœur bien accroché car les événements de la première partie ne sont pas sans rappeler malheureusement des attentats terroristes de ces dernières années (Nice par exemple). Est-ce nécessaire, est-ce trop tôt, est-bien amené ? Je ne peux répondre à cette question mais c’est à mon goût un peu trop tôt et lier ce genre d’événement à des croyants bien visés (le camion fonce sur une foule de croyant) certainement mal venu. Ce pan du scénario est tellement marquant que l’on mets de côté tout le reste. Rien d’important ne vient donc s’ajouter à la mythologie du corbeau vengeur. La seconde partie est franchement mauvaise. Un one shot oubliable.

Il y a d’autres titres qui reviennent de loin, Cyberforce je l’ai découvert comme beaucoup au moment de sa sortie en VF chez Semic, avec en plus dès le départ avec un crossover Killer Instincts avec les Wildcats de Jim Lee, de beaux souvenirs et ce fut un long passage désertique avec quelques brefs retours sans coup d’éclats.

Cette fois-ci on repart avec des origines différentes qui ne seraient pas sans rappeler le bionic man (l’homme qui valait six milliards). Détruit, les corps sont reconstruits et remodelés pour décupler la force mais a quoi va servir ce travail. Pour le moment le premier numéro s’épanche plus sur la relation entre stryker et sa sœur (véloce) ainsi que le choix de cette dernière. Franchement j’ai bien aimé et je vous parlerais de la suite.

Laisser un commentaire