Non ! je n’ai pas changé ou… Alien Covenant

- "Ouais tu le tiens le côté inexpressif de l'androïde !" - "hein ? quoi on tourne là ???"

Oooooh qu’il est bien loin le nostromos avec son équipage et son huitième passager… Alien ne sait pas se renouveler, l’avoir associé à un autre monstre extraterrestre (Predator) ne l’a pas sauvé alors ce nouvel opus lui donne t’il un second souffle ?

Non, après une genèse Prometheus sacrément sans saveur et resucée de l’histoire originel : une expédition suite a un message de secours, découverte d’un vaisseau, l’attaque d’un membre de l’équipe, ça tourne au vinaigre et un ou deux survivants.

Covenant veut se voir original… Et on obtiens un message de détresse, découverte d un vaisseau, l’attaque d un membre de l’équipe, ça tourne au vinaigre et un ou deux survivants.

Oh quel beau plan... qui ne donne vraiment rien... la scène est à jeter à la poubelle mais c'est beau !
Oh quel beau plan… qui ne donne vraiment rien… la scène est à jeter à la poubelle mais c’est beau !

Voilà, copier, coller, alors là on voit plus l’Alien que dans Prometheus mais le suspense, la peur et tout ce que vous avez put aimer dans tout le premier Alien… est mort, enterré et ça fait bien longtemps que les mauvaises herbes poussent dessus.

Toute façon, pour moi, le tout premier Alien est le seul film a vraiment valoir le coup, le second : Aliens est déjà à mille lieux de l’idée original, bourrin, Sigourney Weaver transformé en rambo des bacs à sable, merci à ce tâcheron de James Cameron d’avoir dès le second opus bousillé Alien pour en faire une surenchère de gore et de poudre alors que le premier était centré sur la terreur, la peur de l’obscurité

Nous faire peur avec un seul bruit… le bip de l’appareil qui annoncé l’arrivée de l’Alien dans un corridor sans lumière… vous le revivez bien ce moment où votre cœur se serré à ce moment fatidique ?

Je ne dirais rien de plus sur les autres aliens qui sont plus dans la vision gros bras de Cameron que dans le cauchemar vivant de Ridley Scott.

La franchise tourne en boucle et la naissance de la bestiole lié à un androïde qui monopolise l’attention sur Covenant et sur le précédent film n’apporte vraiment rien de nouveau et discrédite de plus en plus le travail sur les précédents films avec l’androïde Bishop.

Côté effets spéciaux, ça tient la route même si le film se passe les 3/4 du temps dans un temple obscure ou dans un vaisseau sans quasi-lumière, le rendu est satisfaisant et le combat sur la navette en plein vol est pas mal fait.

Côté scénario, on est à la ramasse, ça débarque sur une planète sans combinaison en mode vacance, ça se sépare comme dans tout bon film d’horreur pour se faire tuer plus facilement, les personnages se font décimés mais surtout on ne panique pas, la fin est… télescopé… on sent tellement le coup arrivé… en bref le scénario c’est la foire au ratage et je ne m’attarde pas sur la création de l’Alien…

Un beau filé de bave, côté effets spéciaux, contrat remplis, le seul moment passionnant du film !
Devine qui viens manger ce soir !? Un beau filé de bave, côté effets spéciaux, contrat remplis, le seul moment passionnant du film !

Passez votre chemin à part si vous êtes un gros fan qui veut enfin savoir comment l’Alien est né… mais vous allez être déçu !

 

Laisser un commentaire